Construction maison : pour quel type de couverture opter pour son toit ?

Construction maison : pour quel type de couverture opter pour son toit ?

pour quel type de couverture opter pour son toit

 Comme l’expression « avoir un toit » le montre, un édifice sans toiture est inachevé et même inhabitable. L’installation de cet élément important s’avère donc une étape essentielle lors de la construction de toute habitation. En réalité, qu’elle soit arrondie, plate ou en pente, la toiture permet de protéger le bâtiment de la poussière et des intempéries. Cependant, pour s’assurer de l’étanchéité du dispositif ainsi que d’une meilleure isolation thermique, il est nécessaire d’y appliquer une couverture adaptée. Mais quelle est la couverture la plus appropriée pour la toiture de sa maison ?

La tuile en terre cuite : qualité, durabilité et économie

Qu’il s’agisse d’une construction de maison neuve ou d’une rénovation, le choix du matériau de couverture de charpente se fait en fonction du budget, du type de toiture (nature et forme), ainsi que du design général désiré. Cependant, il est très recommandé de vérifier au préalable si l’urbanisme de votre localité exige ou priorise certains types de revêtement pour toiture (y compris la coloration) au profit d’autres. Une telle information est disponible au niveau de votre Mairie. Vous pourrez également solliciter l’expertise d’un artisan couvreur de votre région. La tuile en terre cuite fait partie des couvertures charpente les plus connues et les plus appréciées pour les habitations, en France et à travers le monde.

Il s’agit d’un matériau de qualité supérieure, durable et disponible à coût abordable. Compte tenu de sa lourdeur, il convient particulièrement aux charpentes en bois ou dont l’ossature est solide et résistante. En plus d’être facile d’entretien, la couverture en terre cuite est aisément remplaçable. Le prix d’un revêtement en tuile est généralement situé entre 30 et 80 euros. Le coût de son installation variera selon la localisation de la maison ainsi que les diverses particularités et orientations de votre projet. Pour avoir une idée précise du coût total de votre revêtement de toiture en tuile, il est conseillé de faire des demandes de devis couverture auprès d’artisans couvreur expérimentés de votre région.

Une couverture métallique : bac acier ou zinc

Moderne et design, le métal offre une très bonne étanchéité. En plus, cette catégorie de revêtement s’avère anti-mousse et anti-champignon. On distingue le bac acier et le zinc. Léger, pratique et très solide, le bac acier convient à tout type de toiture. Cependant, il présente des faiblesses au niveau de l’isolation phonique ainsi que des problèmes de condensation. Le prix d’une couverture en bac acier varie entre 30 et 70 euros par m².

Le zinc est très recommandé pour les toitures à faible pente. Toutefois, il n’est pas conseillé d’associer le zinc aux bois acides (chênes, pin Douglas, mélèze, etc.), car l’acidité de ces derniers rend ce métal vulnérable à la corrosion. Quant au coût au m² d’une toiture en zinc, il est situé entre 30 et 60 euros. Pour vos travaux de rénovation de toiture ou l’installation de la couverture métallique, recourir à un artisan couvreur pour bénéficier d’un devis gratuit est l’idéal.

L’ardoise

Avec sa durée de vie pouvant aller jusqu’à 100ans, la toiture en ardoise est naturelle et résistante face aux intempéries. En plus, ce matériau est esthétique, anti-mousse et léger (25 kg/m² contre 50 kg/m² pour la tuile en terre cuite). De plus, ce matériau ne décolore pas.   L’ardoise naturelle est très adaptée pour les constructions neuves ainsi que pour la réfection de toiture. Elle très appréciée pour ses caractéristiques très recherchées en matière de couverture de toit. Il s’agit de :

  • la solidité et la robustesse,
  • la facilité d’entretien,
  • la forte étanchéité et la non-porosité,
  • la longévité.

Le prix d’une tuile en ardoise se situe entre 80 euros et 165 euros/m². Toutefois, si vous recherchez une solution plus abordable, vous pourrez opter pour la version synthétique de l’ardoise : le shingle (10 à 20 euros/m²). Il est également connu sous le nom de bardeau bitumé. Ce dernier, en plus d’être le moins cher des couvertures pour toiture, est flexible et léger. Mais, il s’avère peu épais et d’une durée de vie réduite (20 à 25 ans). Pour être sûr de faire le choix optimal, n’hésitez pas à contacter un professionnel. Vous pourrez faire recours à un site internet spécialisé pour avoir plus de détails et pour demander un devis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.