Rénovation de toiture : quelles sont les bonnes questions à se poser ?

Rénovation de toiture : quelles sont les bonnes questions à se poser ?

Rénovation de toiture : quelles sont les bonnes questions à se poser ? La rénovation d’une toiture constitue une opération délicate que seul un professionnel couvreur est en mesure d’assurer. Mais avant de solliciter l’expertise d’une entreprise de couverture, vous devez vous poser quelques questions afin de bien formuler votre projet de rénovation. Quelles sont-elles ? Découvrez-les sans plus attendre ! Que recouvre un projet de rénovation de toiture ? Vu par un non initié, un projet de rénovation peut sembler être une opération des plus ordinaires. Pourtant, rénover sa toiture relève d’un art dans lequel seul le professionnel couvreur excelle. Aussi, un projet de rénovation de toiture suit une série d’opérations. Tout part d’un diagnostic posé par l’entreprise prestataire. Ce diagnostic complet prend en compte l’état existant de votre toiture. Une étude minutieuse de l’état de votre charpente et de celui de votre couverture sera effectuée. Le but consiste à évaluer le niveau d’endommagement de votre toiture, sa solidité face aux intempéries et les éléments à changer. Le diagnostic prendra également en compte la présence ou non de zones colonisées par les aimantes, champignons et insectes xylophages. Cette première étape laissera place au retrait de la charpente existante, puis à la pose d’éléments d’étanchéité et d’isolation dans une troisième étape. Vous l’aurez compris, il s’agit d’une opération délicate à exécuter suivant un certain formalisme. Quels matériaux de couverture envisagés pour la rénovation de sa toiture ? En matière de rénovation de toiture, les possibilités sont nombreuses en ce qui concerne les matériaux de couverture. Avant d’effectuer votre choix, étudiez ici leurs propriétés respectives. La tuile Elle est largement utilisée et il y a de fortes chances que votre ancienne toiture soit en tuile. Les tuiles représentent l’un des matériaux standards en matière de construction comme de rénovation de toiture. Sa grande résistance face au gel et son excellent rapport qualité/prix forment un tandem d’arguments convaincants. Réalisées en terre cuite, les tuiles présentent une longévité moyenne de 30 à 70 ans. L’ardoise naturelle L’ardoise naturelle représente également une alternative crédible pour remplacer votre ancienne toiture en tuiles. En effet, elle est faite de roches constituées de différentes couches sédimentaires. Son extrême résistance, sa solidité et ses performances en termes d’isolation font qu’elle est très appréciée des Français. Par ailleurs, elle affiche jusqu’à 100 ans de longévité. Le shingle Très facile à entretenir, le shingle constitue un matériau de couverture très utilisé en BTP. Originaires des États-Unis, ses coûts de pose accessibles à toutes les bourses sont l’un de ses premiers arguments. Le shingle est composé de feuilles de feutres asphaltés ou bitumés. Son fort pouvoir esthétique s’accompagne d’une résistance face au feu. Toutefois, sa durée de vie est assez faible en rapport avec les autres (une moyenne de 25 ans). Faut-il prévoir un système d’évacuation des eaux ? Une rénovation de bonne facture impose tout de même un entretien régulier. Pour optimiser au maximum la durée de vie de votre toiture, il est conseillé de faire installation des systèmes d’évacuation des eaux. Ces dispositifs utiles pour vite assécher votre toiture en saison pluvieuse sont de nature à prévenir les risques d’apparition de mousses et de champignons. Votre prestataire pourra aussi, selon votre budget, vous installer des gouttières au pied des versants de votre toit.

La rénovation d’une toiture constitue une opération délicate que seul un professionnel couvreur est en mesure d’assurer. Mais avant de solliciter l’expertise d’une entreprise de couverture, vous devez vous poser quelques questions afin de bien formuler votre projet de rénovation. Quelles sont-elles ? Découvrez-les sans plus attendre !

Que recouvre un projet de rénovation de toiture ? 

Vu par un non initié, un projet de rénovation peut sembler être une opération des plus ordinaires. Pourtant, rénover sa toiture relève d’un art dans lequel seul le professionnel couvreur excelle. Aussi, un projet de rénovation de toiture suit une série d’opérations. 

Tout part d’un diagnostic posé par l’entreprise prestataire. Ce diagnostic complet prend en compte l’état existant de votre toiture. Une étude minutieuse de l’état de votre charpente et de celui de votre couverture sera effectuée. Le but consiste à évaluer le niveau d’endommagement de votre toiture, sa solidité face aux intempéries et les éléments à changer. 

Le diagnostic prendra également en compte la présence ou non de zones colonisées par les aimantes, champignons et insectes xylophages. Cette première étape laissera place au retrait de la charpente existante, puis à la pose d’éléments d’étanchéité et d’isolation dans une troisième étape. Vous l’aurez compris, il s’agit d’une opération délicate à exécuter suivant un certain formalisme.

Quels matériaux de couverture envisagés pour la rénovation de sa toiture ? 

En matière de rénovation de toiture, les possibilités sont nombreuses en ce qui concerne les matériaux de couverture. Avant d’effectuer votre choix, étudiez ici leurs propriétés respectives.

La tuile

Elle est largement utilisée et il y a de fortes chances que votre ancienne toiture soit en tuile. Les tuiles représentent l’un des matériaux standards en matière de construction comme de rénovation de toiture. Sa grande résistance face au gel et son excellent rapport qualité/prix forment un tandem d’arguments convaincants. Réalisées en terre cuite, les tuiles présentent une longévité moyenne de 30 à 70 ans.

L’ardoise naturelle 

L’ardoise naturelle représente également une alternative crédible pour remplacer votre ancienne toiture en tuiles. En effet, elle est faite de roches constituées de différentes couches sédimentaires. Son extrême résistance, sa solidité et ses performances en termes d’isolation font qu’elle est très appréciée des Français. Par ailleurs, elle affiche jusqu’à 100 ans de longévité.

Le shingle

Très facile à entretenir, le shingle constitue un matériau de couverture très utilisé en BTP. Originaires des États-Unis, ses coûts de pose accessibles à toutes les bourses sont l’un de ses premiers arguments. Le shingle est composé de feuilles de feutres asphaltés ou bitumés. Son fort pouvoir esthétique s’accompagne d’une résistance face au feu. Toutefois, sa durée de vie est assez faible en rapport avec les autres (une moyenne de 25 ans).

Faut-il prévoir un système d’évacuation des eaux ?

Une rénovation de bonne facture impose tout de même un entretien régulier. Pour optimiser au maximum la durée de vie de votre toiture, il est conseillé de faire installation des systèmes d’évacuation des eaux. Ces dispositifs utiles pour vite assécher votre toiture en saison pluvieuse sont de nature à prévenir les risques d’apparition de mousses et de champignons. Votre prestataire pourra aussi, selon votre budget, vous installer des gouttières au pied des versants de votre toit. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.